Plus de 70 ans de Santé au Travail

1946 – La Médecine du travail devient obligatoire avec la parution de la loi du 11 octobre 1946. Elle impose aux employeurs la création et le financement des services médicaux, soit directement dans l’entreprise, soit dans le cadre de service interentreprises de santé au travail.

1948Le service de Santé en Milieu de Travail Interentreprises du Tarn et Garonne, le « SMTI 82 » est officiellement crée le 5 novembre 1948, à l’initiative de l’Union des syndicats patronaux du Tarn-et-Garonne, et conformément à la volonté du législateur.

Initialement installée à Montauban, l’association met, au fil du temps, à la disposition de ses adhérents des centres annexes et des unités mobiles.

Ainsi, jusqu’aux années 1980, la visite médicale caractérise l’activité de l’association.

Une évolution vers la prévention – Les années 1990 et 2000 marquent un tournant important en privilégiant une action plus globale axée sur la prévention des risques, l’action en milieu du travail et le conseil.

Le terme «Médecine du travail» devient alors «Santé au travail»

Le plan santé travail 2005-2009 impulse les nouvelles orientations de cette mutation. Le nombre, la diversité et la complexité des risques professionnels nécessitent la mise en place d’équipes pluridisciplinaires comprenant, en plus des médecins du travail, des intervenants en prévention des risques professionnels. Ce plan incite également à une plus grande articulation de la santé au travail avec deux autres disciplines que sont la santé publique et la santé environnementale.

A une approche individuelle et médicale est préférée une approche collective et pluridisciplinaire : moins de visite et plus de prévention.

En 2012, une nouvelle organisation est mise en place pour répondre aux attentes sociétales.

En 2017, la modernisation de la “médecine du travail” se poursuit en adaptant le suivi des salariés à leurs besoins réels et en privilégiant la prévention primaire.

Une association au service de l’entreprise

Le SMTI 82 est une association d’employeurs loi 1901 réunissant plus de 4 400 entreprises du Tarn-et-Garonne et assurant la surveillance de plus de 40 000 salariés.

L’association a été constituée dans le cadre de la réglementation qui impose aux employeurs d’organiser, de financer et d’adhérer à un service de santé au travail. Cette obligation s’inscrit dans le cadre de leurs responsabilités sur la protection de la santé des salariés.

Juridiquement, le service de Santé en Milieu de Travail Interentreprises du Tarn-et-Garonne est une association régie par la loi de 1901, autonome dans sa gestion, sous la tutelle du ministère du travail pour la partie règlementaire de son activité.

Le SMTI 82 ne perçoit pas de subvention. Ses ressources sont exclusivement constituées par les cotisations versées par les adhérents.

Une assemblée générale a lieu une fois par an. Toutes les entreprises adhérentes sont informées par voie de presse de la date.

Deux instances dirigeantes encadrent le service :

Un conseil d’administration paritaire de 12 membres :

  • 6 représentants employeurs des entreprises adhérentes, élus par l’assemblée générale
  • 6 représentants des salariés des entreprises adhérentes, désignés par les organisations syndicales

Une commission de contrôle de 15 membres :

  • 5 représentants employeurs des entreprises adhérentes
  • 10 représentants des salariés des entreprises adhérentes, désignés par les organisations syndicales

Le SMTI 82 fait l’objet d’un agrément, renouvelé tous les 5 ans, et attribué au préalable par la Direction Régionale des Entreprises, de la Consommation, de la Concurrence, du Travail et de l’Emploi après l’avis du médecin inspecteur du travail. La mise en œuvre des orientations définies par le conseil d’administration est confiée au directeur de l’association sous la responsabilité du président du SMTI 82.

Sélecteur de style RÉINITIALISER
Styles de l'élément body
Couleurs disponibles
Motif de fond